Création des personnages [Guests]



>> Zarah Faith Kriegler

Son prénom vient de Sarah.
Désolée si vous vous appelez comme ça mais j'en ai soupé des pauvres filles qui ne peuvent pas s'empêcher de rappeler que leur prénom veut dire princesse -_-
Mais pas d'inquiétude, le Z relève le niveau, et d'ailleurs, si ce perso commence en méchante, elle termine plutôt bien...



>> David Byrone Tybright

Parce qu'il y a bel et bien quelque chose qui me pousse à courir, toujours plus vite, toujours plus loin...


>> Eva Danielle Hopes

Barbie a bercé mon enfance, que voulez-vous.


>> July April Hopes

Pâle reflet d'un futur personnage, seule personne susceptible de se trouver au MIT.


>> Tanya Alliways

A la base, c'est un sale garce xD
Mais en dehors de ça, une tueuse me semblait indispensable.


>> Walt Alliways

Parce qu'il faut de tout pour faire un monde et que même si je craque facilement sur un petit intello mignon, un archer sexy ça fonctionne aussi ^^


>> Wendy Alliways

Juste une beauté de plus.
Il me fallait quelque chose qui rappelle que Josh est un garçon, parce que j'ai du mal à le faire sentir, étant une fille.
D'autre part, ce qu'elle est me branche beaucoup =)


>> Shérif Léonard

Apparition très brève auprès de Josh mais grand lien avec la Panthère, on l'apprend plus tard.
Et les flics modernes ne me branchent pas trop, en fin de compte.


>> Telrah

Juste une façon sympa d'approfondir les relations entre Dwight et la gente féminine, comme promis.
Elle amène également non-intentionnellement Josh à se poser des questions sur les partis.
Elle alimente un ship que les plus perspicaces auront déjà deviné.


>> Torrek

C'est rare que j'ai des personnages qui dépassent la vingtaine. Lui a la trentaine, ça change un peu.
Et puis, autant je m'escrime pour que Josh n'ai pas l'air gay, autant je reste une fille.
Un type sûr de lui de cette façon je n'en ai aucun dans mon cast principal. Je ne m'en plains pas mais c'est agréable d'en avoir à un moment donné. =]


>> Ke(l)vin

Tout est parti d'un défi. Chiche de faire apparaître Super Geek dans DILIC. Bedonnant, pleins de furoncles, avec un gros cerveau et des lunettes en cul de bouteille. Pas très glamour tout ça. Je me suis à nouveau (et comme de nombreuse fois) servie de mon excuse de l'époque pour modifier cette vision et la poser comme 'out-fashioned'. Et hop, voici le geek des rêves de toutes les geekettes. Meugnon, rigolo, stylé, juste trop!
Et pour le nom ben c'est parce que c'est Kev1 qui m'a lancé le défi. Donc j'ai décidé de lui rendre hommage (et ce n'est pas le seul tribut que je lui paye dans cet épisode 2.03, d'ailleurs). Du coup Ke(l)vin a jailli, mix entre Kevin, nom de l'auteur, Calvin, nom du personnage principal de l'auteur, et Kelvin, pour les degrés, parce qu'un Geek c'est chaud bouillant et très scientifique! Wala! J'suis assez fière de ce pseudo inventé.


>> Enzo

Enzo était déjà présent dans la premiére saison mais il n'avait pas de corps. Ce n'était qu'une paire d'yeux verts.
Initialement j'ai voulu que ça reste comme ça et que Josh ne puisse toujours pas voir les purs dérivés de ce monde. Mais j'ai réalisé que ce serait un peu bête, vu qu'il est immunisé, sans compte qu'il aurait passé sa journée avec moins de 10 personnes, et à un mariage ça craint.
Donc voilà, j'ai donné de la consistance à Enzo. J'ai un peu regretté cette histoire d'accent Français mais au final c'est cocasse. Il n'est pas très approfondi et ce n'est pas un personnage que j'aime, en fait. Ce qui me plaît le plus c'est surtout qu'il se fasse dominer par LeX. ^w^


>> Oudamou

La crétion d'Oudamou remonte à loin. Très loin. J'était au lycée, et j'avais encore des cours de Grec. C'était le bon temps. ^^
Durant la même période, Ubisoft a sorti le premier Assassin's Creed. Et ce concept, je ne pouvais pas ne pas l'adorer. J'avoue sans complexe que je suis une quiche à ce jeu, et que c'est mon frère qui y joue, mais moi j'adore suivre l'histoire. Oui, je n'ai pas de vie, et alors?
Toujours est-il que le personnage de ce jeu s'appelle Altaïr Ibn La'Ahad, et d'après le manuel, ça signifie Altaïr 'fils de personne'. J'ai trouvé ce nom merveilleux.
Du coup, lorsqu'un jouren cours de Grec (oui, je ne raconte pas juste des trucs sans rapport) on est tombé sur le terme 'oudamou', j'ai trouvé ce mot bien mignon, et comme en plus il signifiait 'nulle part', je l'ai jugé parfait comme prénom pour un Assassin. Je suis peut-être folle, mais bon, j'assume.
Bref, voilà comment Oudamou est né. A partir du moment où il eu un nom, ça n'a pas été bien difficile de lui trouver une petit place dans DILIC. Je suis un peu déçe qu'on ne l'ait pas plus vu, mais peut-être n'a-t-il pas dit son dernier mot non plus...!


>> Aaron

Aaron n'a d'abord été qu'un visage sur une feuille de dessin, et même moins que ça, puisque la feuille en question était un brouillon de Devoir, au lycée. (Oui, j'intègre de vieux personnages à DILIC, et alors?). En tous cas, Aaron était mon chef Jardinier depuis le début, il ne s'est pas retrouvé dans cette position par hasard. Je crois même que c'était lui mon premier Jardinier, avant June et Perry...!
J'ai hésité à le faire venir, mais je me suis dit qu'il me fallait des noms, des visages, des personnages palpables même s'ils ne sont pas super présents au final.
Aussi, j'essaye tant bien que mal de casser cette image de perfection qu'on peut avoir de mes personnages. Mon écriture évolue avec moi, et je me rends compte que mes débuts ont manqué de profondeur. Aaron, de par sa naissance aux environs de Jésus Christ, met un peu en relief mon échelle de temps malmenée (par moi, je l'assume, mais quand mˆme). Il y a plus vieux que lui. Il y a moins et beaucoup moins vieux, mais il y a définitivement encore plus vieux. Je ne sais pas si c'est le premier Jardinier, parce que j'ose sepérer que des unions non-consommées qui meurent d'un coup, ça existait déjà avant Jésus. L'Amour, pas la mort simultané, cette part-là est glauque.
Si vous êtes intéressés, Aaron et sa promise sont morts dans un feu, autant que je sache.


>> Peter

Pete est sorti de nulle part, du fond des abysses de mon esprit malade. Mais finalement il me plaît. Pas vraiment d'histoire de son côté, si ce n'est le fait qu'il est défiguré. On ne voit pas sa compagne, mais c'est une vraie beauté. Je les vois bien succomber d'un truc bien dégueu genre la Peste Noire, chacun ayant le crush du siècle sur l'autre, chacun ne pensant pas mériter l'autre à cause d'un quiproquo absurde type chacun croit que l'autre est riche mais en fait elle est fille de petite vertu et lui ramoneur. Beau et bête, comme histoire, mais bon.
Le meilleur dans ce perso reste son prénom et sa fonction. Je ne suis moi-même pas certaine qu'il n'ait pas été surnommé ainsi à cause de son job au Paradis, ou bien qu'il ait été appointé à ce poste à cause de son prénom, ou même que ce soit une simple coïincidence.


>> Scott

Vu le tempérament d'Oscar, je ne pouvais pas lui donner autre chose que des frères. Et ces frangins en questions ne pouvaient pas être des enfants de coeur.
Scott est le petit dernier, donc il est logiquement le moins impacté de toute la fratrie par les évènements traumatiques de leur tendre enfance. Ça ne l'empêche cependant pas d'avoir un caractère tout pourri comme les autres, c'est juste un petit peu plus soft.
En un sens, c'est celui des trois qui apprécie le plus leur conditions, qui la vit le moins comme une fatalité. Certes, quand on le voit là il n'est pas au meilleur de sa forme, mais d'ordinaire c'est un garçon plutôt enthousiaste et casse-cou.
A l'instar de son frère, on en saura plus sur ce qu'il va devenir. En revanche, je n'ai pas encore eu d'idée particulièrement percutante concernant son passé. Ça peut toujours venir, mais je pense persister dans l'idée qu'il n'a pas encore réalisé son potentiel et que le meilleur reste à venir pour lui.


>> Clay

Tout l'inverse de son cadet. Plus impacté par le crime de son père, plus conscient de la vie qu'il mène, bref, plus tourmenté.
Honnêtement, Clay est un personnage qu'il me tarde de développer. Mais ce n'est pas parce que j'aime les personnages torturés, même s'il est vrai qu'ils font en général les persos les plus intéressants. Non, j'aime Clay parce que justement ses problèmes ne le définissent pas tant que ça, finalement.
Oui, il est protecteur, un peu taciturne, et définitivement méfiant. Mais du coup il est aussi observateur, autodidacte, et adaptable. Il est endurant, perséverant et globalement impressionnant.
Certes, il a cette phobie improbable qui le suit partout, et cette gourmette médicale malsaine autour du poignet, mais il vit sa vie malgré ses expérience passées, pas à cause d'elle. Tout ce que j'ai en tête pour lui me plaît.


>> Elody

Elle a un visage, même si j'ai choisi de ne pas le divulguer pour le moment.
Je ne peux pas en dire long sur elle, parce qu'on ne le voit tout simplement pas, mais je tiens à la mentionner quand même, parce qu'elle n'est pas anodine.

>> Léonard
Les Leonard sont une dynastie très étendue, et je voulais le marquer en faisant apparaître un nouveau descendant du Shérif, en plus de l'inspecteur bien vivant que Josh rencontre dans la saison 1. J'ai profité du fait qu'un cowboy ne serait pas à sa place dans un évènement comme celui-ci pour donc faire apparaître une Incarnation de la Justice un peu plus récente.
>> Guizmo
Il fait partie de la mythologie Messagère, donc je ne pouvais pas l'exclure.
Ami avec Tom depuis avant leur mort, il est resté son photographe après leur départ du monde des mortels, devenant au passage son ange gardien. J'ai déjà parlé du fait que Tom resprésente l'acquis, non ? xD
Initialement, je voulais qu'Oscar fasse une remarque sur son identité, mais je me suis dit qu'après sa réaction à celle de Tom, l'emphase sur leur notoriété publique était faite. Ceci dit, je reste convaincue qu'elle a déjà dévalisé l'une de ses expos, un jour, sur commande d'un client.

>> Maverick
Max est mon perso transversal. Il apparaît ici pour la première fois, et pointera le bout de son nez dans HSH à un moment donné, avant d'être réellement exploité dans Born to Be Dead.
C'est un Magnet assez vieux par rapport à Lil'Hu, au Tuteur que j'ai h√Ęte d'introduire parce que sa dérivation me fait sourire. Il n'a pas vraiment eu un parcours facile, comme la plupart de ses confrères, mais il a une raison toute particulière de prendre la défense de Lil'Hu devant eux. Peut-être même plusieurs, en un sens.

>> Emma Whyle
Vieux personnages de RP, elle est la fondatrice d'Al Tipak. Qui ne s'appelait pas Al Tipak à l'époque, et surtout était beaucoup moins adaptée à l'accueil des dérivés, mais le temps a fait son affaire.
J'ai failli lui donner son cavalier, et puis je me suis rendue compte que je ne savais pas s'ils étaient toujours ensemble. C'est l'ennui avec les anciens personnages, on n'est plus à jour dans ce qu'ils sont devenus. Rien n'exclut qu'elle ait été accompagnée, ceci étant dit.
Humaine de naissance, elle dispose d'un pouvoir de localisation des objets perdus très sympa, aux applications plus nombreuses qu'on ne pourrait le croire.

>> Abygail Stampless
Meilleure amie d'Emma de son vivant, elle lui file un coup de main lors de la fondation. À l'époque télépathe, elle perd ce pouvoir pour un autre à sa mort, mais n'en est pas trop aigrie.
>> Luc
Pourquoi est-ce que tout le monde surnomme Lucifer 'Luci' ? Ou 'Luce' ? Luke est un surnom tellement évident.
En vrai, Luc est né avant la sortie de la série acutellement sur nos écrans sur le premier déchu, et il n'a de toute façon rien de commun avec le personnage de Vertigo Comics.
Ça m'a toujours embêtée que les gens voient le diable comme une énorme bestiasse cornue, un maître de la torture sadique et monotâche. De ce que je sais des Écritures, Lucifer est le premier archange (ce qui n'est pas moisi), porteur de Lumière (badass), et il chute pour la seule raison qu'il n'est pas d'accord avec le piédestal sur lequel les humains sont placés (ce qui semble un peu dur, parce qu'accepter les ordres sans broncher, ce n'est pas forcément la bonne marche à suivre). Ensuite, il passe son temps à essayer de prouver qu'il a raison, sans toujours échouer d'ailleurs, on en conviendra. Lucifer est maître de la TENTATION, pas du mal. Il n'a pas ENVIE qu'on pêche, mais il est convaincu qu'on va forcément le faire. C'est d'ailleurs pour ça qu'il punit les âmes en enfer, a priori. S'il était POUR le mal, il donnerait une grosse teuf, là-bas. ^^
Bref, Luc incarne toutes mes objections sur la resprésentation populaire du diable. C'est aussi simple que ça.



<< Back